Forum de discussion temporaire pour la relance du module NWN - Chroniques de la Terre du Milieu
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Religion et croyances

Aller en bas 
AuteurMessage
Plastoc
Groupe de Réflexion


Messages : 32
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Religion et croyances   Mer 3 Mar 2010 - 17:16

Il existe une foule de croyances et de religions sur les terres du milieu. Cependant, toutes ne sont pas également reconnues, et on peut distinguer un petit nombre de religions fondamentales :

Tout d'abord, il y a le culte d'Eru Illuvatar, l'unique, qui selon les légendes des elfes, a créé le monde, au commencement des temps. Personne ne peut se vanter de l'avoir jamais vu, et c'est peut-être pour celà que seuls les elfes les plus anciens (les eldar) lui vouent un culte, même si ce dernier n'est pas très exigeant.

Un second groupe de religion, bien plus répandu, est le culte des valar, des créatures d'une grande puissance, crées par Illuvatar pour diriger le monde. Les valar sont des esprits, mais prennent une forme tangible pour intervenir sur le monde. Ils vivent à Aman, ou Valinor, le pays des valar. Ils étaient quinze, mais le plus puissant d'entre eux, Melkor, s'est dressé contre Eru Illuvatar et a été banni à jamais : ils restent quatorze, sept seigneurs, ou esprit masculins, et sept reines, ou esprits féminins. Les descendants des Hommes de l'ouest, les Numenoréens, leur vouent un culte, car les valar sont intervenus sur la terre du milieu, pour en bannir Melkor, et ils ne connaissent pas plus puissant qu'eux : les valar sont donc les dieux du Gondor, des Dunedain et des gens les plus civilisés des autres pays.

Il y a également le cas particulier des nains, qui venèrent le seigneur Aulë, qui les a créés, et qui considèrent les autres valar avec prudence mais sans aucun respect particulier.

Les orcs, et les créatures maléfiques des terres du milieu adorent Sauron, maitre du mal et ancien lieutenant de Melkor. Sauron est un esprit puissant, de la même nature que les valar, même s'il est d'une stature inférieure.

Les autres peuples humains ont mis en place différents cultes, comme celui de leurs ancêtres, pour les Dunlendings, ou celui des esprits animaux, pour les nordiques. Mais ils ne pratiquent généralement pas beaucoup, ce qui explique le faible nombre de shamans et de prêtres, hormis pour Sauron.


Les sept seigneurs :

Manwë est le plus puissant esprit d'Arda (le monde). C'est aussi le plus cher au coeur d'Eru Illuvatar, celui qui était destiné dès la création du monde a en être le roi. Il se plait en compagnie des vents et des nuages, et partout où l'air est en mouvement, des plus hautes région aux plus profondes. Il est quelquefois appelé Sulimo, le seigneur du souffle.

Ulmo est le seigneur des eaux, et il ne reste nulle part très longtemps, mais parcourt à sa guise les profondeurs marines qui entourent la terre, ou s'étendent sous elle. Sa puissance vient en premier après celle de Manwë, et il était son ami le plus proche avant leur venue en Arda. Mais, par la suite, on le vit rarement aux conbseils des valar, à moins qu'on y débatte de graves sujets. Il n'aime pas parcourir les terres, et ne se vet que rarement d'un corps, à la différence des autres valar. Mais quand il le fait, il est terrifiant : c'est le Roi des mers.

Aulë est presque aussi puissant qu'Ulmo. Sa suzeraineté s'étend sur toutes les substances dont est formée Arda. Au début, il avait beaucoup travaillé avec Manwë et Ulmo, et la configuration des terres est de son fait. C'est un forgeron, et un maître de tous les arts : il prend autant de plaisir aux petits travaux d'habilité qu'aux majestueux palais d'antan. Les gemmes enfouies dans le sol lui appartiennent, et l'or coule de ses paumes, comme dans les parois des montagnes ou le lit de mers. Les Noldor ontbeaucoup appris de lui, et ils sont restés en bons termes. Melkor en était jaloux, car l'esprit et les pouvoirs d'Aulë ressemblaient trop aux siens, et il y eut entre eux une longue inimitié. Tout deux voulaient créer du neuf et de l'inattendu, et ils aimaient l'un et l'autrre qu'on loue leur talent. Mais Aulë resta toujours fidèle à Eru Illuvatar, alors que Melkor tenta de le trahir.

Puis viennent les Fëanturi, deux esprits frères que l'on nomme les maîtres des esprits. Leurs noms véritables sont Namo et Irmo, mais ils ne sont pas beaucoup employés : on les désigne le plus souvent par le nom de leur résidence. L'aîné, Namo, est appelé Mandos, du nom de ses cavernes, à l'ouest d'Aman. C'est le gardien de la maison des morts, celui qui convoque les âmes de ceux qui ont été tués. Il n'oublie rien, et connait également l'avenir, sauf ce qui est du domaine d'Illuvatar. C'est le grand juge des valar, mais il ne prononce ses jugements qu'à la demande de Manwë. Son jeune frère, Irmo, est le maître des sens et des rêves. Il demeure dans les jardins de Lorien, qui lui donnent leur nom.

Tulkas le fort est le sixième seigneur d'Arda. Il dépasse tous les valar en force et en actions d'aclat : on le surnomme Astaldo, le vaillant, et c'est lui qui vint le dernier sur Arda, pour aider à la guerre contre Melkor. Il aime la lutte, les jeux de force, et jamais il ne monte un cheval, car il va plus vite que tout ce qui court, et sans jamais se fatiguer. Il a les cheveux et une barbe dorés, a le teint hâlé et se tient toujours les armes à la main. Insouciant et rieur, peu lui importent le passé ou l'avenir, et ses avis ne pèsent guère, mais son courage est grand.

Oromë, le septième seigneur, est certes mois fort que Tulkas, mais sa colère est terrible. Il aimait beaucoup les terres du milieu, et c'est à regret qu'il vint à Aman : il repassait souvent les montagnes pour retrouver les plaines et les collines. C'est un grand chasseur de monstres et de bêtes féroces, et il se plait parmi les chevaux et les meutes de chiens : les elfes sindar l'appellent Tauron, le seigneur des forêts, et son cheval se nomme Nahar. Il porte la trompe Valaroma, qui le fait reconnaitre de loin, et qu'on entendait au commencement des temps que les terres du milieu.

Les sept reines :

Varda, la dame des étoiles, est le première reine des valar, la plus belle créature qui soit. En effet, sur son visage demeure la beauté d'Eru Illuvatar lui-même. Avant de venir sur Arda, elle vivait avec Melkor, mais l'a rjeté, sa joie atant dans la lumière, et non dans les ténèbres. Elle vit désormais avec Manwë sur la Taniquetil, la plus haute montagne du monde. C'est pour ce rejet que les créatures maléfiques, crées ou influencées par Melkor, haïssent et craignent la lumière plus encore que tout autre création d'Eru Illuvatar. Les Elfes des Terres du milieu la vénèrent plus encore que tout autre peuple : ils l'appellent Elbereth, et invoquent son nom pour les soutenir dans les ténèbres.

Yavanna est l'épouse d'Aulë, celle qui apporte les Fruits. Elle aime toutes les choses qui poussent dans la Terre, et embrasse dans son esprit leurs formes innombrables, depuis les grands arbres des anciennes forêts jusqu'à la mousse qui pousse sur un galet, ou aux êtres secrets qui peuplent la Terre. Elle est la seconde reine des valar, juste après Varda. Les Eldar l'appellent Kementari, la Reine de la Terre.

Nienna est la soeur des Fëanturi. Son domaine est la souffrance, et elle pleure encore les blessures infligées par Melkor a la Terre entière. Mais elle ne pleure jamais pour elle, et ses suivants apprennent avec elle la pitié et l'espoir. Elle vit seule près du palais de Mandos, et tourne le dos aux terres du milieu. Elle va parfois visiter son esprit-frère, et ceux qui patientnent dans les cavernes de Mandos l'appellent à grands cris, pour qu'elle appaise leur chagrin en sagesse et leur redonne de la force.

Vairë, la fileuse, est l'épouse de Mandos, et elle tisse le destin de toute chose vivante sur la terre, et dans tous les temps. Ses toiles historiées tapissent le palais de Mands, qui s'agrandit régulièrement pour lui faire de la place.

Estë la douce est l'épouse de Lorien, et elle s'emploie à soigner la fatigue et les maux de la Terre. Vêtue de gris, elle apporte le repos, mais n'apparait jamais dans la journée. Même les valar viennet parfois trouver Estë quand leurs soucis sont trop lourds.

Nessa vit avec Tulkas. Esprit soeur d'Oromë, elle passe beaucoup de temps avec les animaux, en particulier les cerfs et les biches. Passionnée de danse, elle est si agile et gracieuse qu'on dit qu'elle a les pieds ailés.

Vana est l'esprit soeur de Yavanna, et l'épouse d'Oromë. Toujours jeune, elle personnalise la joie et la croissance : les fleurs s'ouvrent sur son passage et les oiseaux chantent au dessus de sa tête.

Eru Illuvatar avait envoyé sur Terre ses neuf plus puissants serviteurs. Un fut retiré (Melkor), et les autres gouvernent le monde, bien qu'is ne puissent plus se rendre sur les terres du milieu : Manwë et Varda, Ulmo, Aulë et Yavanna, Mandos, Nienna et Oromë.




Liste de quelques Maiar (invariable, ce terme désigne des êtres divin au même titre que les Valar, néanmoins, plus faibles qu'eux) parmit les plus connus:



Eönwë est le hérault de Manwë, et il et dit de lui que nul ne peut surpasser sa bravoure au combat.

Ossë est depuis toujours le vassal d'Ulmo, il domine les mers entourant les Terres du Milieu (Belegaer...), il se complait parmit l'écume et le vent, et son rire se mèle à la tempête, c'est pour ces raisons que les Numenoréens, toujours l'on respecté et crains autant qu'Ulmo.

Olorin est de tout les Maiar de loin le plus sage, aimant donner aux enfants d'Eru des songes de sagesse où de magnifiques visions. Il passa quelques temps dans le domaine de Nienna, et cela lui apprit la compation. Il prit en pitier tout les enfants d'Illùvatar, car il les aimait, ce qui allait jouer un rôle des plus important, à la fin du Troisième Age...

Enfin, Gorhtaur le Cruel, ou Sauron était un Maiar parmit les plus puissant au service de Manwë, mais il s'allia à Morgoth dont il fut le plus puissant et le plus fidèle lieutenant, perdant ainsi son statut de Maiar, à l'instar de Melkor qui perdit sa position avec les Valar. Cet ancien Maiar est connu pour être l'ame damnée de Morgoth, un lycanthrope et un nécromant aux terribles pouvoirs. La liste de ses méfaits s'étend depuis le Premier Age du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Religion et croyances
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ❧ LA RELIGION EN ANGLETERRE.
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Superstitions d'ici et d'ailleurs
» le griffon
» [Inutile] Ah les proverbes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de la Terre du Milieu :: Archives :: Background-
Sauter vers: